Qui confronteremo il modo di fare informazione nella tv italiana e francese.
Ici nous comparerons la façon dont l'information est traitée à la télé italienne et française.


20h_tf1.jpgtg_italiani.jpg

En effet, nombreuses sont les différences entre nos deux pays, tant dans la manière de traiter que de présenter l’information.
Tout d’abord, alors que la France ne compte que 2 éditions nationales (13h et 20h), l’Italie, elle, diffuse tout au long de la journée des éditions plus ou moins courtes. Par exemple, sur la Rai 1, le journal télévisé est programmé 4 fois (8h-13h20-17h-20h). On retrouve également un rappel des titres pendant les pages de publicités.

HabillageFRANCE2-04_09-5.jpg




13h_france.jpg
Quant au contenu, toutes les éditions du JT italien parlent majoritairement des faits divers et n’hésitent pas à choquer l’audience grâce aux images qui les accompagnent. Alors qu’en France, on distingue bien les 2 éditions. Celle de 13h est centrée principalement sur les régions de France à travers des reportages dit « de proximité » ou la présentation d’évènements anodins communé
ment appelés « marronniers ». Celle de 20h en revanche propose des informations internationales et traite les faits divers.







Par ailleurs, l’information est présentée de manière beaucoup plus pédagogique et schématisée en France. Les journalistes français font souvent appel à des experts pour mieux expliquer aux téléspectateurs certains phénomènes de santé, ou de société…
Alors que les journalistes italiens supposent que les téléspectateurs connaissent déjà beaucoup du sujet traité.
Au sujet de la publicité, celle-ci est omniprésente sur les chaînes italiennes, puisque même les journaux télévisés sont coupés par des pages de pub.
En ce qui concerne les présentateurs, on note une plus grande hétérogénéité de ceux-ci en France (sexe, origines…)



clair_chazal.jpgferrari_pujadas.jpgaida_touiri.jpgharry-roselmack-tf1.jpg
Présentateurs de JT français, de gauche à droite : Claire Chazal, David Pujadas, Aïda Touihri et Harry Roselmack.



JOURNALISME POLITIQUE ?

Un point commun entre 2 journalistes : Maria Luisa Busi et Patrick Poivre D’Arvor


ppda.jpgmaria-luisa-busi..png
Patrick Poivre d'Arvord et Maria Luisa Busi

Tous les deux étaient des figures emblématiques de journaux télévisés, l’une du TG1, et l’autre du JT de 20 heures sur TF1. Pourtant, leur conviction professionnelle, leur volonté d’indépendance et d’objectivité leur ont fait perdre leur place.
En effet, le directeur de TF1, Nonce Paolini est très proche du Président de la République Nicolas Sarkozy. Au même titre que Augusto Minzolini l’était avec Silvio Berlusconi.
De ce fait, ces journaux télévisés étaient influencés par les politiques.

JOURNAUX SATIRIQUES

Des programmes tels que Striscia la notizia ou Les guignols de l’info permettent de dénoncer la manière dont certains politiques influencent le traitement de l’actualité.


guignols_de_l'info.jpgstriscia_la_notizia_immagine.jpg

sarko.jpg
Caricature de Nicolas Sarkozy dans Les Guignols de l'Info


Pour finir, voici une parodie des journaux italiens faite par un groupe de comiques français, Les Inconnus.

Parodie JT Italie


Nicolas ARNAUD-GODDET, Sarah VESIN.

SOURCES :
http://franceitalia.wordpress.com
http://www.ladepeche.fr/article/2008/06/10/458683-tf1-adieu-ppda.html
www.acrimed.org/article3405.html